AMYGDALINE ET CANCER

 

J'ai une tumeur sous l'oreille dans le creux entre la machoire et le cou. Alors que je l'avais déjà depuis 5 ou 6 ans et qu'elle ne m'avais pas trop génée jusque là, en 2006, elle s'est mise à se développer et à soulever une molaire de ma mâchoire inférieure.

J'étais d'autant plus ennuyée que mes armes habituelles étaient inopérantes. Par inadvertance, j'ai mâché sur cette dent alors qu'elle était déchaussée car soulevée par la tumeur. Ma dent s'est alors fendue en deux et une infection s'est installée entre la dent et la tumeur. Je ne voulais pas me faire arracher cette dent sans avoir auparavent muselé mon cancer. En attendant de trouver une solution, je suçais nuit et jour des clous de girofle pour circonscrire l'infection.

J'avais la certitude que si je me faisais arracher cette dent dans l'état où je me trouvais, je risquais de faire flamber ce cancer et d'aller à la catastrophe. Cet état de chose a duré au moins un bon mois. La seule piste que j'avais et qui ne m'enthousiasmait guère était le message déjà ancien d'un correspondant concernant le laetrile ou amygdaline ou vitamine B17. Il décrivait l'amygdaline comme un poison car il s'agit de cyanure. Il me disait tout à la fois que cela était très dangereux et que pourtant cela guérissait le cancer. Il ne me précisait pas dans quelle plante je pouvais en trouver. N'ayant que cette piste, j'ai décidé d'interroger Internet sur cette substance. J'ai trouvé peu de sites en français mais beaucoup par contre en anglais. J'ai pu surtout recueillir bon nombre de témoignages, la plupart provenaient d'Australiens.

Le laetrile, amygdaline, nitriloside ou vitamine B17 est en effet du cyanure encapsulé dans une molécule (c'est aussi le cas pour la vitamine B12 sous sa forme la plus efficace). On peut en trouver dans les amandons (à condition qu'ils soient amers) de noyaux de fruits tels que : abricot, cerise, prune, nectarine, brugnon. dans les pépins de pomme, les amandes amères, dans certaines baies telles que mûre, groseille, airelle, dans les feuilles d'eucalyptus et les pousses de bambou notamment.

Décidée à m'en procurer, je me suis souvenue que chez Tang dans le quartier chinois de Paris, j'en avais acheté, sur les conseils de chinois, sous forme d'amandons d'abricot car il s'agit d'une médecine chinoise. Lorsque je m'étais aperçue qu'il s'agissait de cyanure, je les avais aussitôt jetés. Cette fois-ci, ma problématique était différente puisque c'était ma dernière solution.

Je m'en suis donc procuré sans problème. Vu l'état de ma bouche, j'ai préféré moudre ensemble des amandons doux et des amandons amers d'abricot à raison d'environ un amandon amer pour 5 amandons doux et j'ai pris cette poudre entre les repas. l'effet fut instantané, ma molaire a retrouvé sa place, signe que la tumeur diminuait de volume. Voyant cela, sans perdre de temps, j'ai pu prendre rendez-vous chez mon dentiste car mon cancer était maitrisé. Je ne puis m'empêcher de penser que le laetrile a agit d'une façon comparable à la mésothérapie car on peut dire que le remède et la tumeur ont pu se toucher dans ma bouche.

Lorsque j'ai assuré à mon dentiste que le laetrile n'est pas dangereux, il a beaucoup ri car il est arménien. Quand il était enfant, c'est avec des noyaux d'abricot qu'il jouait aux billes et lorsqu'il en gagnait un, il le cassait et mangeait l'amandon amer, c'est clair que pour lui cela ne présente pas un grand danger. Dans des pays tels que le Yémen ou le Pakistan, les amandes amères sont considérées comme des gâteries.

Toutefois, mon dentiste n'a pas voulu m'arracher cette molaire, vues les circonstances. C'est un médecin stomato-cancérologue qui s'est chargé de l'opération.

Après l'extraction de cette dent, j'ai préféré utiliser des tisanes plutôt que des médicaments anti-inflammatoires car mon système digestif est très fragile. J'ai eu soudain très mal et il m'a semblé qu'il ne s'agissait pas d'une douleur dentaire, j'ai eu l'idée de prendre tout de suite de la poudre d'amandes amères et étonnamment, la douleur a cessé aussitôt.

Cela fait désormais plusieurs années que je prends chaque jour de la vitamine B17. Voici les effets que j'en ai retirés :

Le laetrile a fortifié ma peau (moins perméable, moins sèche, je n'ai plus de dartres). Il a restauré mon transit intestinal. Il a réduit la taille de la tumeur que j'ai sous l'oreille. Je n'ai plus la même sensibilité aux rayonnements (rougeurs, douleurs, malaise). Il a fait disparaître la micose que j'avais sur les ongles de pieds sans traitement local alors qu'elle était difficilement contenue auparavent par de l'huile essentielle de melaleuca alternifolia. Je ne sens plus douloureusement mes circulations veineuse et lymphatique. Il semble que tout mon métabolisme est amélioré.

 

 


Urothérapie - Kombucha - Bardane - Vitamine C - Plantes médicinales - Minéraux et vitamines - Extrait de pépin de pamplemousse - Aloe arborescens- Oxygénation -Hygiène dentaire- Solutions à d'autres maux- Chou - Gestion des émotions - Cure du foie- Piment de Cayenne - Noix de coco - Vitamine D3 - Cure antiparasitaire - Prêle - Equilibre acido-basique - Chlorure de magnésium - Kimchi - Caféine - kéfir - Huile d'onagre - Soins du corps - Légumes lacto-fermentés

Retour à la page d'accueil