HUILE D'ONAGRE ET CANCER

 

L'onagre est une petite fleur jaune importée d'Amérique. On extrait de ses graines une huile aux nombreuses propriétés. Elle contient des acides gras oméga 6, acides dont nous nous méfions en raison de leur effet le plus souvent pro-inflammatoire. Il se trouve, cependant, que l'AGL (acide gamma linolénique) contenu dans l'huile d'onagre est précurseur de la prostaglandine E1 aux propriétés anti-inflammatoires : La prostaglandine E1 aide à réguler les fonctions métaboliques et s'oppose à la synthèse des prostaglandines E2 (aux propriétés pro-inflammatoires).

L'huile d'onagre est réputée améliorer ou guérir de nombreuses maladies, entre autres : maladies de peau, allergies, polypes nasaux, problèmes féminins (règles douloureuses, bouffées de chaleur notamment), action sur la tension artérielle et sur le cholestérol, arthrite, ostéoporose, enfants hyperactifs, schizophrénie, sclérose en plaque et même cancer. Personnellement, j'ai essayé cette huile en raison de toutes ses promesses. A vrai dire, je ne risquais pas grand'chose à essayer car il s'agit d'acides gras essentiels que le corps ne peut fournir et dont j'étais carencée.

J'ai un tempérament hyper-réactif, ce qui m'a permis, au bout d'une semaine déjà, de constater certaines améliorations.

Depuis longtemps, en raison de la sécheresse de ma peau, j'avais toujours de l'eczéma à la pliure du genou après la douche. Ordinairement, j'étais obligée de me graisser la peau juste après la douche. Maintenant c'est inutile. J'avais souvent de l'eczéma sur le ventre, il est également parti. Ma peau est plus souple. La qualité de mes ongles s'est améliorée.

J'ai indiqué l'huile d'onagre à une de mes amies qui avait de très gros problèmes de psoriasis sur le corps, le visage et même sur le cuir chevelu, depuis des années. Son problème a disparu.

Je respirais mal par ma narine gauche dont les muqueuses étaient gonflées. Je n'ai plus ce problème.

Ma hanche gauche s'était mise récemment à me faire souffrir au point que je ne pouvais plus porter de ceinture. Elle ne me fait plus du tout mal.

De plus en plus souvent, au réveil, j'avais des maux de tête provenant de mon cancer. En effet, j'ai une tumeur sous l'oreille depuis une douzaine d'années et je pouvais palper douloureusement le cordon lymphatique la reliant à l'endroit du mal de tête. Je n'ai plus eu de tels maux de tête depuis que je prends ces capsules d'huile d'onagre (additionnée de vitamine E comme conservateur). Il va sans dire que j'observe aussi un régime alimentaire très rigoureux.

De même, s'était formé un cordon lymphatique entre cette tumeur et un grain de beauté que j'ai sur la joue. Ce cordon était sensible et parfois gonflé, je ne le sens plus. Le grain de beauté avait parfois tendance à grossir, il paraît stabilisé.

J'ai commencé ma cure d'huile d'onagre par une capsule de 500mg additionnée de vitamine E (pour la conserver) au milieu des trois repas . Il vaut mieux ne pas prendre l'huile d'onagre sur un estomac vide car elle peut écoeurer. Voyant les effets obtenus, j'ai augmenté progressivement la dose jusqu'à deux capsules au milieu de chaque repas, soit 3g par jour.

Je me suis rendu compte que ma hanche bien que ne me faisant plus mal, présentait encore une certaine sensibilité au dessous du seuil de la douleur. J'ai alors pris un complément alimentaire de sulfate de glucosamine en respectant bien les doses indiquées. La glucosamine est une substance présente naturellement dans le corps. C'est un matériau important qui contribue à la construction et l'entretien du cartilage, de la capsule articulaire, du tendon et d'autres tissus conjonctifs. Toutefois, je préfère actuellement me supplémenter en poudre de prèle plutôt qu'en glucosamine car la glucosamine pose le problème du sucre dans l'alimentation des cancéreux et de son danger en cas de tumeur.

La prostaglandine E1 se fait plus rare à mesure qu'on vieillit, une supplémentation peut s'avérer utile. On se rend de plus en plus compte, actuellement, que l'inflammation est l'un des facteurs déclanchant les cancers ainsi que d'autres maladies dégénératives. L'huile d'onagre et la poudre de prèle sont justement des anti-inflammatoires naturels.

 


Bardane - Kombucha - Chou - Vitamine C - Minéraux et vitamines - Solutions à d'autres maux - Plantes médicinales - Extrait de pépin de pamplemousse - Aloe arborescens - Oxygénation - hygiène dentaire - Gestion des émotions - Amygdaline - Cure du foie - Piment de Cayenne - Noix de coco - Vitamine D3 - Cure antiparasitaire - Prêle - Equilibre acido-basique - Chlorure de magnésium - Kimchi - Caféine - kéfir - Urothérapie - Soins du corps - Légumes lacto-fermentés

Retour à la page d'accueil