PRELE ET CANCER

 

Le début de l'année 2009 a été épuisant pour moi, avec une coqueluche redoutable qui m'a laissée extrêmement fatiguée et sans immunité. J'ai traîné plusieurs mois (difficile de se reposer quand on travaille) et mes vacances m'ont laissée aussi fatiguée qu'avant. Heureusement, un congé-maladie pour une fracture m'a permis de reprendre le dessus. J'en ai profité notamment pour faire une cure antiparasitaire et deux cures du foie. J'ai commencé à me supplémenter en varech (iode organique) sous forme de gélules, je me supplémentais déjà en MSM (soufre organique), en vitamine D3 (comprimés contenant du calcium) depuis février.

J'ai aussi décidé de me supplémenter en poudre de prêle (notamment 10% à 40% de silice organique). Je saupoudre de la poudre de prêle sur mes aliments. J'avoue que j'ai enregistré une véritable amélioration à différents niveaux :Tout d'abord mes cheveux sont beaucoup moins mous, disparition de mes cheveux blancs, mes ongles n'ont plus tendance à se fendre. Ensuite, mes reins m'inquiétaient car au moindre stress, je sentais comme des piqûres d'épingles à leur niveau. De plus, j'urinais de plus en plus souvent jour et nuit (parfois jusqu'à six fois par nuit). Tous ces problèmes se sont évanouis en peu de temps. Je me sens plus solide d'autant que j'ai repris quelques kilos. J'envisage l'arrivée de l'hiver avec davantage de sérénité.

La prêle des champs (equisetum arvense) n'est pas toxique et ne présente aucun effet secondaire contrairement à la prêle des marais (Equisetum palustre) qui renferme des alcaloïdes toxiques. Il vaut donc mieux, si on a le moindre doute, acheter de la prêle plutôt qu'en cueillir. Elle peut être utilisée en poudre (bien boire), en tisane : décoction (plutôt pour faire des compresses car un peu écoeurante à boire) ou infusion ou bien en compresse (tumeur, plaie) ou en bains (raideur du dos).

La prêle est indiquée pour les problèmes de reins, de calculs, de vessie, d'énurésie, d'incontinence, de rétention d'eau. Elle est aussi conseillée en cas d'artériosclérose, d'hémorragie interne ou externe, dans tous les cas de déminéralisation, de parasitoses, de mycoses, de bronchite chronique et de tuberculose pulmonaire, de problèmes glandulaires, de diabète et de cancer.

Une personne se serait rétablie d'un cancer très avancé en buvant de la tisane de prêle cinq fois par jour. Cela ne coûte pas cher d'essayer.

 


Urothérapie - Kombucha - Chou - Plantes médicinales - Vitamine C - Minéraux et vitamines - Extrait de pépin de pamplemousse - Aloe arborescens - Oxygénation - Hygiène dentaire - Solutions à d'autres maux - Gestion des émotions - Amygdaline - Cure du foie - Piment de Cayenne - Noix de coco - Vitamine D3 - Cure antiparasitaire - Equilibre acido-basique - Chlorure de magnésium - Kimchi - Caféine - kéfir - Huile d'onagre - Soins du corps - Légumes lacto-fermentés

Retour à la page d'accueil