VITAMINE C ET CANCER

 

La vitamine C associée à des bioflavonoïdes m'a beaucoup aidée à surmonter ma fatigue. C'est un dopant qui ne fait que du bien à l'organisme. Pas d'overdose avec elle car le trop-plein est évacué par l'urine et par les selles.

Selon le Dr Kousmine, prise en trop grande quantité, cette vitamine peut tout de même avoir un effet très bénéfique pendant le peu de temps qu'elle passe dans l'organisme notamment un effet antiviral.

Linus Pauling (1901-1994), prix Nobel de chimie (1954) et prix Nobel de la paix (1962), a été le grand promoteur de la vitamine C. Il a également été l'initiateur de la médecine dite orthomoléculaire c'est-à-dire basée uniquement sur des médicaments constitués de molécules existant dans la nature. Cette médecine soigne avec des éléments du corps tels que des minéraux, des hormones ou des vitamines. Linus Pauling prenait environ 16 à 18 grammes de vitamine C chaque jour et a vécu jusqu'à l'âge de 93 ans. Il prenait l'avion et donnait encore des conférences deux ou trois ans avant sa mort. Il surmonta pendant 20 ans au moins un cancer de la prostate et vécut jusqu'à un âge plus avancé que tous ses détracteurs. Grâce à son habileté à se soigner, il a pu rester actif sans donner prise à sa terrible maladie jusquà un âge très avancé.

La vitamine C ne peut déployer toute son efficacité que lorsqu'elle est associée à des bioflavonoïdes, des recherches récentes l'ont montré, d'où la nécessité de les associer. Il convient, en cas de cancer, de choisir cette vitamine sans adjonction de sucre, d'édulcorant, de colorant ni de parfum.

En cas de carence, la vitamine C prise le soir peut provoquer une légère nervosité et gêner le sommeil mais au bout de quelques jours de prise, lorsque la carence a cessé, il est souhaitable d'étaler sa consommation sur toute la journée. C'est en fait un régulateur du système nerveux. Il est préférable de la prendre toujours en fin de repas pour ne pas risquer de diarrhée.

Pour ma part, je prends des hyperdoses : après en avoir pris 15 gr par jour, actuellement j'ai réduit ma consommation à 10 gr par jour , 5 gr le matin et 5 gr le soir. Il est souhaitable d'augmenter progressivement les doses en début de cure et de les diminuer progressivement lorsqu'on désire arrêter la cure pour permettre à l'organisme de s'adapter. Toutefois, nos aliments modernes sont très appauvris en vitamines (stockages, traitements divers), il est, en conséquence, fortement conseillé de se supplémenter en permanence, d'autant plus que la vitamine C sert à évacuer les métaux lourds tels que le plomb. Elle est donc très utile en raison de la pollution. Elle est particulièrement recommandée aux fumeurs et aux fumeurs passifs.

La vitamine C aide à assimiler les autres vitamines. Elle favorise l'adaptation au froid et à la chaleur. C'est un remarquable anti-fatigue qui aide à lutter contre les virus. On rapporte notamment des cas de guérison de poliomyélite. En cas de cancer, elle paraît être un frein à la maladie et, en fin de vie, elle atténue la souffrance. Elle protège les gencives.

Voici une vidéo étonnante : Un homme a été sauvé in extremis d'une leucémie et d'une grippe porcine grâce à des doses massives de vitamine C en intraveineuse (25 g le 1er jour, 50 g le 2e jour en deux fois, 75 g le 3e jour en trois fois et 100 g à compter du 4e jour en quatre fois).

 


Urothérapie - Extrait de pépin de pamplemousse -Bardane - Kombucha - Chou - Minéraux et vitamines - Plantes médicinales- Solutions à d'autres maux - Aloe arborescens - Oxygénation - Hygiène dentaire - Gestion des émotions - Amygdaline - Cure du foie - Piment de Cayenne - Noix de coco - Vitamine D3 - Cure antiparasitaire - Prêle - Equilibre acido-basique - Chlorure de magnésium - Kimchi - Caféine - kéfir - Huile d'onagre - Soins du corps - Légumes lacto-fermentés

Retour à la page d'accueil


 

.