VITAMINE D3 ET CANCER

 

Ce n'est que très récemment que j'ai compris que je manquais complètement de vitamine D. Avec une hypersensibilité aux ondes, je ne peux rester au soleil cinq minutes sans être brûlée.

En fait, je suis très carencée en cholestérol. Le manque de cholestérol est un gros problème de santé et induit souvent, d'ailleurs, des cancers du colon. Le cholestérol joue un rôle indispensable de protection de notre peau interne (appareil digestif) comme externe. Lorsqu'on manque de cholestérol, la peau devient perméable, elle perd son élasticité et ne résiste pas aux rayons du soleil et peut-être pas non plus aux autres rayonnements. En plus de ce phénomène, une découverte récente nous apprend que la protéine ATR chargée de réparer les cellules abîmées par le soleil, dans certains cas, développe un mélanome au lieu d'effectuer cette réparation (cf. caféine et mélanome).


Lors d'une exposition au soleil, la vitamine D est fabriquée à partir des rayons ultraviolets B et du cholestérol de notre peau. Ces rayons nous parviennent uniquement aux heures chaudes de la journée, essentiellement lorsque le soleil est au zénith et en été principalement. Pour acquérir de la vitamine D, il faut donc avoir suffisamment de cholestérol et s'exposer au soleil aux heures les plus chaudes, de 20 à 75 minutes selon les peaux. Une longue exposition au soleil est nécessaire pour les personnes ayant une peau foncée (environ 75 minutes) car elles fixent plus difficilement la vitamine D. Les personnes âgées, elles aussi, ont du mal à fixer la vitamine D. Les expositions au soleil ont l'avantage de ne jamais provoquer d'hypervitaminose D.

Les aliments nous apportent un peu de cette vitamine mais de façon tout à fait insuffisante. En effet, des recherches récentes montrent que la vitamine D doit être prise en quantités importantes pour assurer notre protection. Il suffit de savoir qu'une demi-heure de bain de soleil apporte à l'organisme environ 5000 UI pour comprendre que cette quantité n'est probablement pas excessive pour un adulte. Toutefois, toute supplémentation doit être contrôlée par des examens de sang car un excès de cette vitamine risque de gravement endommager les reins et chaque personne a un équilibre différent.

En France, une majorité de personnes est très carencée en vitamine D soit par manque d'ensoleillement de la région, soit, tout simplement, en raison d'une vie sédentaire à l'intérieur. Il faut savoir que les seuls rayons de soleil qui traversent les vitres sont les UV A, c'est-à-dire ceux qui nous apportent les mélanomes.

En pharmacie, la vitamine D3 nous est proposée généralement additionnée de vitamine A. Personnellement, sans me supplémenter en vitamine A, probablement en raison du très mauvais état de mon foie, j'ai déjà fait deux fois une hypervitaminose A (qui entraîne notamment la chute des cheveux). C'est pourquoi, je ne veux en aucune façon me supplémenter en vitamine A.

D'après des recherches récentes, pour pouvoir fixer au mieux la vitamine D. Il convient soit de s'exposer au soleil soit de prendre de la vitamine D3 (extraite de poissons) additionnée de calcium (comme en cas d'ostéoporose ou d'ostéomalacie). En effet, sans cette supplémentation conjointe de calcium, mais aussi de magnésium, la vitamine D3 vient soustraire ces minéraux à notre organisme.

La prise de cette vitamine réduirait considérablement les risques de cancer en général et plus particulièrement des cancers du sein et du colon et améliorerait et, dans certains cas, restaurerait la santé des cancéreux. De plus, elle diminuerait beaucoup le nombre de grippes, de rhumes et d'autres maladies pendant la période hivernale. L'obésité, le diabète l'ostéoporose, certaines maladies cardiaques et l'hypertension seraient associés à une carence en vitamine D. Un manque de vitamine D induirait la maladie d'Alzheimer.

Une expérience a été faite sur des personnes ayant une dépression saisonnière. Un premier groupe a été soumis à beaucoup de lumière et un second groupe a été supplémenté en vitamine D3. Le deuxième groupe est sorti de sa dépression mais pas le premier.

Après trois contrôles de mon taux de vitamine D par des examens de sang, je pense connaître la supplémentation moyenne qui me convient, en comprimés comprenant de la vitamine D3 et du calcium pour obtenir un taux optimum de vitamine D (au moins 70%).

 

 


Urothérapie - Extrait de pépin de pamplemousse -Bardane - Kombucha - Chou - Minéraux et vitamines - Plantes médicinales- Solutions à d'autres maux - Aloe arborescens - Oxygénation - Hygiène dentaire - Gestion des émotions - Amygdaline - Cure du foie - Piment de Cayenne - Noix de coco - Vitamine C - Cure antiparasitaire - Prêle - Equilibre acido-basique - Chlorure de magnésium - Kimchi - Caféine - kéfir - Huile d'onagre - Soins du corps - Légumes lacto-fermentés

Retour à la page d'accueil


.